LAPEROUSE 22

FANC – Entraînement maritime tripartite LAPEROUSE 22

Du 30 au 31 août, l’Australie, le Japon et la France ont mené au large de la Nouvelle-Calédonie l’exercice maritime LAPEROUSE 2022. Cet entraînement visait à développer l’interopérabilité entre ces trois partenaires stratégiques de la zone indopacifique, afin de gagner en efficacité en cas de crise ou de catastrophe naturelle.

Lors de la première phase de l’exercice, les trois navires de combat ont effectué une manœuvre conjointe à la mer afin de permettre le transfert des matériels et des fluides d’un bâtiment à un autre. Lors de la seconde phase, outre des manœuvres d’évolutions en formation, les bâtiments des marines partenaires ont utilisé leurs hélicoptères pour transporter des charges par treuillage sur la Frégate de surveillance (FS) Vendémiaire.

Déposés par hélicoptère à bord de la FS Vendémiaire, son Excellence Junichi Ihara, ambassadeur du Japon en France, Mme Annelise Young, consule générale d’Australie en Nouvelle-Calédonie et le général Putz, commandant supérieur des Forces armées en Nouvelle-Calédonie (FANC) ont assisté à la première phase de l’exercice à laquelle participaient le destroyer japonais JS Kirisame et le bâtiment australien HMAS Warramunga.

FANC – Entraînement maritime tripartite LAPEROUSE 22 – © EMA

Cet entraînement démontre la volonté commune des trois marines de développer leur interopérabilité. Il marque surtout la volonté du Japon, dont les bonnes relations avec la France sont anciennes, de poursuivre la coopération dans la région afin de garantir la stabilité, la libre circulation et le respect des lois internationales.

La participation australienne souligne le renouveau de la coopération bilatérale d’ampleur entre les deux nations, fondée sur une approche opérationnelle commune et amorcée par la participation du détachement français à l’exercice international aérien PITCH BLACK.

Retour haut de page